Le Sacrement du Baptême


Premier des sacrements, le baptême est le fondement de toute la vie chrétienne, la porte qui ouvre l’accès aux autres sacrements. Par le baptême nous sommes libérés du péché et régénérés comme fils de Dieu, nous devenons membres du Christ, nous sommes incorporés à l’Église et faits participants à Sa mission.

Baptiser (en grec « baptizein ») signifie « plonger » ou « immerger » ; la plongée dans l’eau signifie l’ensevelissement du catéchumène dans la mort du Christ d’où il sort par la résurrection avec lui, comme nouvelle créature. Chez tous les baptisés, enfants ou adultes, la foi doit croître après le baptême. C’est pour cela que l’Église célèbre chaque année, dans la nuit de Pâques, le renouvellement des promesses du baptême.

Quels sont les symboles du baptême ?

– Le signe de la croix, au seuil de la célébration, marque l’empreinte du Christ et signifie la grâce de la rédemption que le Christ nous a acquise par sa croix.

– L’annonce de la parole de Dieu illumine de la vérité révélée les candidats et l’assemblée.

– L’eau baptismale est consacrée par une prière, soit au moment même, soit dans la nuit de Pâques. L’Église demande à Dieu que la puissance du Saint-Esprit descende sur cette eau, afin que ceux qui y seront baptisés naissent de l’eau de l’Esprit.

– Suit alors le rite essentiel du sacrement : le baptême proprement dit, qui signifie et réalise la mort au péché et l’entrée dans la vie trinitaire. Le baptême est accompli de la façon la plus significative par la triple immersion dans l’eau baptismale. Il peut aussi être conféré en versant par trois fois l’eau sur la tête du candidat.

– L’onction du saint chrême, huile parfumée consacrée par l’évêque, signifie le don de l’Esprit-Saint au nouveau baptisé.

– Le vêtement blanc montre que le baptisé « a revêtu le Christ », il est ressuscité avec le Christ.

– Le cierge, allumé au cierge pascal, signifie que le Christ a illuminé le néophyte. Dans le Christ, les baptisés sont la « lumière du monde ».

Tout le monde peut être baptisé, quel que soit son âge.

 

Pour les petits enfants, seuls les parents peuvent demander le baptême. Même si l’un des deux parents n’est pas baptisé, même s’ils ne sont pas mariés, ni civilement ni à l’église, même s’ils sont divorcés et remariés, l’Église les accueille. Elle leur demandera seulement de s’engager à donner une éducation chrétienne à leur enfant.

Lorsque l’enfant est en âge de comprendre (à partir de la Maternelle) il est demandé aux parents de l’accompagner à un temps spécifique de préparation dans le cadre de l’Éveil à la Foi.

Les enfants de plus de 6 ans et les adolescents sont invités à participer au catéchisme ou à l’aumônerie. La préparation est un peu différente.

 

Les adultes peuvent également être baptisés. Le temps de préparation s’échelonne sur un ou deux ans. Les futurs baptisés sont appelés « catéchumènes ».

descende sur cette eau, afin que ceux qui y seront baptisés naissent de l’eau de l’Esprit.

– Suit alors le rite essentiel du sacrement : le baptême proprement dit, qui signifie et réalise la mort au péché et l’entrée dans la vie trinitaire. Le baptême est accompli de la façon la plus significative par la triple immersion dans l’eau baptismale. Il peut aussi être conféré en versant par trois fois l’eau sur la tête du candidat.

– L’onction du saint chrême, huile parfumée consacrée par l’évêque, signifie le don de l’Esprit-Saint au nouveau baptisé.

– Le vêtement blanc montre que le baptisé « a revêtu le Christ », il est ressuscité avec le Christ.

– Le cierge, allumé au cierge pascal, signifie que le Christ a illuminé le néophyte. Dans le Christ, les baptisés sont la « lumière du monde ».

Tout le monde peut être baptisé, quel que soit son âge.

 

Pour les petits enfants, seuls les parents peuvent demander le baptême. Même si l’un des deux parents n’est pas baptisé, même s’ils ne sont pas mariés, ni civilement ni à l’église, même s’ils sont divorcés et remariés, l’Église les accueille. Elle leur demandera seulement de s’engager à donner une éducation chrétienne à leur enfant.

Lorsque l’enfant est en âge de comprendre (à partir de la Maternelle) il est demandé aux parents de l’accompagner à un temps spécifique de préparation dans le cadre de l’Éveil à la Foi.

Les enfants de plus de 6 ans et les adolescents sont invités à participer au catéchisme ou à l’aumônerie. La préparation est un peu différente.

 

Les adultes peuvent également être baptisés. Le temps de préparation s’échelonne sur un ou deux ans. Les futurs baptisés sont appelés « catéchumènes ».